Le bois massif

Le bois massif

Celui qui a vu un grand-père, un oncle, un ami travailler le bois massif, celui qui a senti l’odeur du bois, touché une planche rabotée, caressé du regard une dosse, un veinage, est imprégné d’une émotion profonde et unique.

Pour toujours, regarder un meuble est une découverte qui nous porte dans nos rêves. A travers le bois, nous pouvons comprendre que nous faisons partie intégrante de la nature.

Le respect du bois

Du bois nous fabriquons des lits, des lames de sommiers, des chevets, des commodes…

Travailler du bois massif, c’est rendre honneur au bois. Ce n’est pas rien que d’utiliser des arbres ! Sébastien, le frère de Vincent Sacker est bûcheron de métier. Comme lui, la plupart d’entre nous ont coupé des arbres. Comme lui, nous connaissons cette émotion et ce drôle de sentiment…

Parfois, il faut « cueillir » un arbre (début de maladie, branches cassées par le vent ou la foudre, pour faire de la place à de nouvelles pousses), mais heureusement, grandes sont les raisons de le prévenir, de le respecter, de travailler avec lui en conscience.

Nos frênes ont des dizaines d’années, nos lits peuvent durer des siècles. Des grumes bien faites, nous utilisons le maximum pour faire des planches, et nous utilisons des planches plus petites ainsi que les plus petits morceaux pour fabriquer les lames des sommiers et tout ceci afin d’éviter tout gaspillage.

La France gère et cultive bien ses forêts, leur surface est en légère augmentation. Notre conscience nous pousse à toucher, caresser, travailler le bois avec respect.

Les origines du bois

Le bois vient de France et est certifié PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification) : cette certification forestière atteste du respect des fonctions environnementales, sociétales et économiques de la forêt. Elle repose sur la certification forestière et sur la certification des entreprises qui transforment le bois afin d’assurer la traçabilité de la matière depuis la forêt jusqu’au produit fini.

Nous conseillons en général un bois de lit en frêne pour ses qualités intrinsèques, mais il peut être fait dans d’autres espèces de bois régional pour s’adapter harmonieusement à votre intérieur.

Après réception du bois déjà pré-séché, notre séchoir nous permet de réduire le taux d’humidité entre 8 et 10% pour prévenir au mieux les variations d’extension du travail du bois dans une maison isolée et chauffée.

La fabrication des lits

Aucun métal n’est utilisé dans les lits fabriqués pour Ott Système. Ceci pour préserver au mieux les dormeurs des maladies dues aux ondes (électro sensibilité, fibromyalgies, fatigues chroniques…). L’assemblage se fait soit grâce à un système de queues droites chevillées, soit grâce à un système de queues d’aronde. L’une et l’autre méthode vous permettront de démonter et remonter votre lit très facilement.

Après le ponçage final, une finition à l’huile dure (mélange d’huile de lin et de résine de pin) est appliquée pour protéger le bois de lit. Nous fabriquons, à la demande des têtes de lit diverses, des tables de chevets, et tout autre meuble d’ébénisterie.

Galerie